COR UNUM


Le P. Jorge Albergati, Conseiller général pour l’Amérique latine, et moi-même avons récemment voyagé en Equateur pour rencontrer l’évêque du Vicariat apostolique d’Aguarico, Mgr José Adalberto Jiménez Mendoza, OFM Cap. Cette visite faisait partie du processus de discernement du Gouvernement central recommandé par le 37e Chapitre général.

Le 37e Chapitre général recommande au Supérieur général et à son Conseil de discerner la possibilité d’ouvrir une nouvelle mission en Équateur, en collaboration avec la Conférence interprovinciale oblate d’Amérique latine (CIAL), comme une occasion concrète de renouveler notre identité missionnaire, de prendre soin de notre maison commune et d’accompagner d’une manière spéciale les peuples indigènes, en coordination avec La Rete Ecclesiale Panamazzonica (REPAM).

Étapes précédentes du processus 

En août 2023, lors de la session conjointe du Gouvernement Central et de la Région d’Amérique Latine, le Supérieur Général et son Conseil ont reçu l’avis de la région sur la question; Lors de la Session Plénière de septembre-octobre 2023, le Supérieur Général, avec le consentement de son Conseil, a décidé de poursuivre le processus de discernement et a mandaté l’Assistant Général pour la Mission et le Conseiller Général pour l’Amérique Latine pour visiter l’Equateur et faire un rapport formel.

Du 15 au 22 mai, Jorge et moi avons visité l’Équateur. L’Equateur est le seul pays d’Amérique du Sud où les Oblats ne sont pas présents. L’Équateur a des frontières communes avec la Colombie au nord, le Pérou à l’est et au sud, et l’océan Pacifique à l’ouest. Le paysage du pays est caractérisé par les hauts plateaux andins et la jungle amazonienne. Le vicariat d’Aguarico se trouve dans la jungle amazonienne, où vivent plusieurs tribus indigènes.

La fête de saint Eugène de Mazenod

Arrivés dans la capitale, Quito, nous avons été accueillis par l’évêque et le secrétaire du Vicariat. Après une nuit de repos, nous nous sommes mis en route pour un voyage de 9 heures sur des routes sinueuses dans la jungle amazonienne. Dans le Vicariat, nous avons séjourné à Coca, dans les bureaux et la résidence du Vicariat. De là, nous avons visité plusieurs communautés tribales indigènes desservies par des équipes pastorales du vicariat et avons participé à plusieurs liturgies, notamment des baptêmes et des mariages.
Nous avons également participé à l’assemblée mensuelle du vicariat avec tous les agents pastoraux, les prêtres, les religieux et religieuses et les missionnaires laïcs. Cela nous a permis de rencontrer de nombreuses personnes et de nous familiariser avec la vie du vicariat.

Le 21 mai, jour de la fête de saint Eugène de Mazenod, l’évêque Adalberto nous a emmenés célébrer la messe au monastère des Clarisses. C’était une façon appropriée d’honorer le Fondateur et de conclure notre visite au Vicariat.

Quelle est la prochaine étape ?

Nous présenterons notre rapport au Supérieur Général et à son Conseil, et ensemble nous continuerons le discernement.

Priez pour nous!

P. Raymond MWANGALA, OMI,
Assistant général pour la mission.